Restez informé Souscrivez ici
Award

Prix 2017 de l’Alliance Progressiste du courage politique particulier pour Loretta Ann« Etta » P. Rosales

171111mw14-11_preview Kopie @ Maurice Weiss/Ostkreuz

En tant qu’Alliance Progressiste, nous sommes fiers que Loretta Ann  « Etta » P. Rosales, présidente émérite de notre parti frère philippin AKBAYAN, nous fasse l’honneur d’accepter ce prix de l’Alliance Progressiste. Etta est la première lauréate du prix et nous tenons à lui rendre hommage pour son courage politique particulier.

 

Loretta Ann « Etta » P. Rosales

Loretta Ann P. Rosales, plus connue sous le nom d’ « Etta » auprès de ses camarades, est l’une des plus grandes militantes pour les droits de l’homme aux Philippines.

Elle s’est battue contre des gouvernements abusifs depuis sa jeunesse ; elle a lutté contre la dictature de Marcos en tant l’un des leaders de la résistance philippine de gauche. En tant qu’enseignante, militante et organisatrice, elle a été emprisonnée et torturée par les militaires.

Victime de la loi martiale, elle s’est engagée pour intenter un recours collectif devant la cour de district de Hawaii. Ce recours a engendré le seul jugement qui a tenu l’ancien dictateur Ferdinand E. Marcos pour responsable de violations graves des droits de la personne.

Dans les années qui ont suivi la loi martiale, Etta s’est engagée dans le processus de démocratisation à travers le projet de la gauche visant à poursuivre l’arène électorale et construire le parti politique. Elle a ainsi exécuté trois mandats en tant que représentante de la liste du parti de l’Action des Citoyens Akbayan à la Chambre des représentants des Philippines du 11e au 14e Congrès (1998-2007).

En tant que parlementaire, elle a soutenu l’adoption de la loi sur la réparation et la reconnaissance des victimes de violations des droits de qui accorde des réparations aux victimes du régime de la loi martiale, en même temps que d’autres lois relatives à la réforme agraire, aux réformes politiques et électorales.

En 2010, elle a été nommée présidente de la Commission des droits de l’homme (CHR) de la république des Philippines de 2010 à 2015. La présidente de la CHR a également été présidente du Forum des institutions nationales des droits de l’homme d’Asie du sud-est, le réseau régional des institutions nationales des droits de l’homme de l’ANASE.

Jusqu’à aujourd’hui, elle reste l’un des plus fervents critiques de la guerre sanglante du Président Rodrigo Duterte contre la drogue et a dirigé sans relâche différentes coalitions nationales et locales pour contrer la menace croissante pour les droits de l’homme et la démocratie aux Philippines.

Elle convoque actuellement la coalition locale pour l’éducation participative sur la connaissance des droits et l’action sociale (PERAS) avec différents dirigeants de l’église dans le but de construire des coalitions pour soutenir la base et des réseaux pour faire face à la guerre du gouvernement contre les drogues.

Etta a obtenu une licence ès sciences en service extérieur et une maîtrise en études asiatiques à l’Université des Philippines Diliman. Elle travaille actuellement comme membre du corps professoral à l’université De La Salle de St. Benilde.

Concernant Etta Rosales  veuillez trouver via les liens plus d’informations.

 

Le prix de l’Alliance Progressiste

En début d’année, l’Alliance progressiste a proposé de décerner un prix pour les personnes ou les organisations qui s’engagent de façon exemplaire pour un monde plus paisible et plus juste.

Le jury tient à remercier tout particulièrement pour les nombreuses suggestions. Celles-ci ont souligné de manière impressionnante la grande diversité, la créativité politique particulière et la richesse unique des personnalités remarquables qui constituent notre mouvement global de socialistes, progressistes et sociaux-démocrates.

La remise du prix aura lieu le 10 novembre 2017 au cours de la Conférence de l’Alliance Progressiste à San José au Costa Rica.