Campagne

Dans de nombreux pays du monde entier, les crises politiques et les états d’urgence sont devenus une situation normale. Les sociétés sont confrontées de plus en plus à la propagation du terrorisme et de l’extrémisme ainsi qu’à une augmentation des conflits armés. La prévention des guerres et la création de fondements sociaux permettant d’établir la paix doivent constituer l’objectif des politiques progressistes. Ceci demande une action rapide et déterminée sur la scène internationale, toujours sous l’aspect de la solidarité internationale accompagnée d’un dialogue continu et de la coopération. La référence pour la politique internationale doit toujours être la « force de la loi » et non la « loi du plus fort ». 

Pour y arriver, nous devons nous engager à :

  • réformer les Nations Unies et l’aider à obtenir une nouvelle légitimité et efficacité.
  • affirmer nos valeurs démocratiques, même contre les tendances autoritaires à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de nos sociétés,
  • renforcer les droits universels et indivisibles de l’homme et
  • voir la paix non seulement comme l’absence de guerre et travailler afin d’éliminer les conditions structurelles qui rendent souvent les conflits et les guerres possibles, à savoir la pauvreté, l’inégalité et la dégradation environnementale.

Dans le cadre de sa campagne « Pour un nouvel agenda pour la paix et la justice », l’Alliance progressiste soutient et encourage l’échange sur ces questions lors de manifestations dans toutes les régions du monde et en coopération avec nos partenaires clés dans les syndicats, la société civile et les groupes de réflexion.

Télécharger