Philippines

Promouvoir la démocratie et la justice. Mission de l’Alliance progressiste aux Philippines : 8-9 octobre 2017

Event Date   8. – 9.10.2017
 
© pixabay

Un an après la mise en place de l’administration de Duterte, la communauté internationale a pris connaissance de la guerre sanglante des drogues qui a déjà coûté la vie à des milliers de Philippins. Plus récemment, la loi martiale a été instaurée à Mindanao, une mesure critiquée par les progressistes comme une réaction disproportionnée aux menaces terroristes dans une petite ville du Sud et qui pourrait encourager d’autres violations des droits de l’homme et faire naître la peur dans tout le pays.

Un changement a également pu être constaté au niveau de la politique internationale : les institutions internationales qui ont critiqué la politique de l’administration ont eu droit à des réponses peu diplomatiques de la part du Président Duterte.

Au vu du resserrement des espaces démocratiques aux Philippines, l’attention et la pression de la communauté internationale sont cruciales pour la promotion des droits de l’homme et des libertés civiles, pour rappeler les accords qui ont aussi été signés par les Philippines et pour pousser les acteurs politiques à rechercher des solutions constructives.